S'incrire |Login Password
Ichtyologie :
Branche de la zoologie qui a pour objet l'étude scientifique des poissons et des animaux marins. Cours d'ichtyologie (Ac. 1835-1935). T. Monod, préparateur au Muséum, section d'ichtyologie, qu'on envoie étudier les poissons du Tchad (Gide, Retour Tchad,1928, p. 990).Jean-Jacques offrit (...) un traité d'ichtyologie qu'un naturaliste de Montpellier lui avait offert (Guéhenno, Jean-Jacques,1952, p. 316).

- P. plaisant. Quelque écrivain, quelque amateur d'ichtyologie humaine, qui, regardant les mâchoires de vieux monstres féminins se refermer sur un morceau de nourriture engloutie, se complaisait à classer ceux-ci par race, par caractères innés et aussi par ces caractères acquis qui font qu'une vieille dame serbe dont l'appendice buccal est d'un grand poisson de mer, parce que depuis son enfance elle vit dans les eaux douces du faubourg Saint-Germain, mange la salade comme une La Rochefoucauld (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 681). Prononc. et Orth. : [iktj?l? ?i]. Att. ds Ac. dep. 1762 : ichtyologie, puis -thyo- (1835), et de nouveau -tyo- (dep. 1878). Étymol. et Hist. 1649 ichthyologie (Rymaille sur les plus célèbres bibliotières de Paris, éd. De la Fizelière, p. 9 ds Barb. Misc. t. 8, no24, p. 419). Formé des élém. ichty(o)-* et -logie*; cf. le lat. sc. ichthyologia « id. » 1540 (C. Figuli, Ichthyologia [titre] ds Fournier, Nouv. dict. portatif, éd. 1809); l'angl. ichthyology est attesté dep. 1646 (ds NED). DÉR.

Ichtyologique, adj.Propre, relatif à l'ichtyologie, aux poissons. Linnæus n'a jamais cité les cahiers ichtyologiques de Klein (Cuvier ds Guérin1892).Poissons des grands fonds océaniques, dont la faune ichtyologique a été fournie, en grande partie, par des Malacoptérygiens de tous les types (E. Perrier, Zool., t. 3, 1903, p. 2368).- [iktj?l? ?ik]. Ichthyologique (Ac. 1835), puis -tyo-. - 1reattest. 1770, ichtiologique (A. Gouan, Hist. des poissons, p. 1 ds DG); de ichtyologie, suff. -ique*. Branche de la zoologie qui a pour objet l'étude scientifique des poissons et des animaux marins. Cours d'ichtyologie (Ac. 1835-1935). T. Monod, préparateur au Muséum, section d'ichtyologie, qu'on envoie étudier les poissons du Tchad (Gide, Retour Tchad,1928, p. 990).Jean-Jacques offrit (...) un traité d'ichtyologie qu'un naturaliste de Montpellier lui avait offert (Guéhenno, Jean-Jacques,1952, p. 316).

- P. plaisant. Quelque écrivain, quelque amateur d'ichtyologie humaine, qui, regardant les mâchoires de vieux monstres féminins se refermer sur un morceau de nourriture engloutie, se complaisait à classer ceux-ci par race, par caractères innés et aussi par ces caractères acquis qui font qu'une vieille dame serbe dont l'appendice buccal est d'un grand poisson de mer, parce que depuis son enfance elle vit dans les eaux douces du faubourg Saint-Germain, mange la salade comme une La Rochefoucauld (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 681). Prononc. et Orth. : [iktj?l? ?i]. Att. ds Ac. dep. 1762 : ichtyologie, puis -thyo- (1835), et de nouveau -tyo- (dep. 1878). Étymol. et Hist. 1649 ichthyologie (Rymaille sur les plus célèbres bibliotières de Paris, éd. De la Fizelière, p. 9 ds Barb. Misc. t. 8, no24, p. 419). Formé des élém. ichty(o)-* et -logie*; cf. le lat. sc. ichthyologia « id. » 1540 (C. Figuli, Ichthyologia [titre] ds Fournier, Nouv. dict. portatif, éd. 1809); l'angl. ichthyology est attesté dep. 1646 (ds NED). DÉR.

Ichtyologique, adj.Propre, relatif à l'ichtyologie, aux poissons. Linnæus n'a jamais cité les cahiers ichtyologiques de Klein (Cuvier ds Guérin1892).Poissons des grands fonds océaniques, dont la faune ichtyologique a été fournie, en grande partie, par des Malacoptérygiens de tous les types (E. Perrier, Zool., t. 3, 1903, p. 2368).- [iktj?l? ?ik]. Ichthyologique (Ac. 1835), puis -tyo-. - 1reattest. 1770, ichtiologique (A. Gouan, Hist. des poissons, p. 1 ds DG); de ichtyologie, suff. -ique*.
|Accueil |Accueil |Accueil |Accueil |Accueil